destination les Amériques

NATURE ET DECOUVERTE DANS LE PARC YELLOWSTONE

 

elk deer ours

Etat du Wyoming

4.08.15 Jackson city, jolie petite ville touristique et station de ski. Belles sculptures de la faune,

Au Wal-Mart on fait des provisions car on compte aller passer quelques jours dans le parc national Yellowstone, en passant par le parc national Grand Teton.

 

 

cornes de cerfs

 

 

 

 

 

                                                                                   

Mais combien de cerfs tués, pour une telle décoration

 

montagne le grand teton

Vue sur le grand Teton chaine de montagne haute aigle

de 4197m.

Bivouac route 121 sur le parking du site historique

panneau de signalisation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5.08.15 Il faut démarrer de bonne heure si on veut trouver une place dans un camping dans le parc Yellowstone, quand on n’a pas réservé par internet ou par téléphone. Car on est au mois d’août et avant 10H les campings sont déjà pleins. Il n’est que 9H quand on arrive au camping Lewis au bord du lac, ouf encore 3 places.

geyser old faithful

L’AM on commence notre visite par OLD FAITHFUL où l’on assiste à une éruption qui se produit toutes les 90 minutes

sources chaudes old faithful

old faithful

old faithful bassin

giant geyser

ensuite randonnée parmi les geysers, les sources chaudes,

elk

6.08.15 On prend soin de réserver notre emplacement avant de continuer notre visite vers le nord car il faudra revenir au camping ce soir. La journée commence bien, on voit un elk au bord de la route. On longe le lac Yellowstone.  Situé à 2350 m d’altitude, il est parmi les plus grands lacs d’altitude au monde.

canyon Yellowstone rim sud

 

Puis on traverse Hayden Valley. Il faut faire attention entre les bisons qui traversent la route ou les gens qui s’arrêtent pour prendre des photos.

Canyon Yellowstone, Rim sud

 

 

 

 

 

 

marmotte

 

 

Il n'y a pas que le paysage à admirer, une marmotte est là, pas farouche du tout.

Inspiration in a paintpot et

Madison geysers Fountain paint pot.

C'est vrai qu'on dirait des tableaux tant il y a de couleurs. ON passe du 


fountain paint pot

vert et blanc

fountain pains pot

aux  couleurs rouilles

fountain paint pot

 turquoise

fountain paint pot

blanche  et rose

Mais la journée n'est pas terminée, on va découvrir une autre région du parc, Midway geyser basin

excelsior geyser

Excelsior geyser

grand prismatic spring

Grand Prismatic

turquoise pool

Turquoise Pool

Après une journée bien remplie à randonner tout en admirant les merveilles de la nature, on retourne au camping. On est bien fatigués mais une mauvaise surprise nous attend. Quelqu’un  a enlevé notre ticket et pris notre emplacement. Il y a un véhicule, mais personne à qui parler. Le garde non plus n’est pas là.

On va se garer sur le parking où normalement il est interdit de rester la nuit.

7.08.15 : le matin on quitte le parking sans avoir vu le garde.  Direction le Nord du parc.

femelle elk  petit elk

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au bord de la route, une femelle elk et son petit.

 

 mud volcanocanyon yellowstone

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite du site  Mud volcano puis canyon Yellowstone par la Rim nord.

 

 

un elk au repos

antilopes d'amérique

 

mâle antilope d'Amérique

 

Puis rando dans Lamar Valley, où on voit un troupeau de bisons et où on croise un troupeau d’antilopes d’Amérique qui n’ont pas l’air de nous voir, mais le chef nous a  à l’œil..

Comme tous les campings sont pleins, on quitte le parc, par Silver gate, au nord est. A quelques km, on est contents de trouver une place dans un camping. Il est interdit aux tentes, à cause des ours. 9 $ la nuit

 

8.08.15 Pluie, aujourd’hui repos, ça fait du bien.

 

minerva terrace

Minerva terrace

canary springs

Canary springs

Mammoth hot springs

 

9.08.15 Il fait beau, retour à Yellowstone par Lamar valley puis Mammoth Hot spring et ses formations calcaires. Au centre des visiteurs, video sur l’attaque des touristes par les bisons et les elks.

porcelain springs

back basin

geyser

Mais le spectacle n'est pas terminé. Le site Norris geyser basin, nous réserve encore des merveilles

femelle elk

Le spectacle se termine par ce tableau, une femelle elk broutant dans un champ de fleurs.

Encore tout étourdis par les merveilles de la nature, comme les geysers, les sources chaudes et leurs couleurs, les lacs, les rivières, les cascades, les forêts, la faune, la flore, on quitte Yellowstone, le parc qui comprend la plus grande concentration de geysers au monde. Son  décor qui change continuellement prouve que, sous terre, le volcan est toujours en activité. On regrette le manque de place dans les campings et de n’avoir vu ni ours, ni élan. Mais le voyage est encore long et on en verra sûrement bientôt.

Et maintenant en route pour le parc national le Glacier à la frontière du Canada.

 


Commentaires
(0) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Publié à 16:42, le 17/06/2015 dans Etats Unis, Etats-Unis
Mots clefs : parc yellowstoneelkcanyonsources chaudesgeysers


LE TIBET DES ANDES

BOLIVIE

Producteur d’or, d’argent, de diamant, de pétrole et pourtant, le pays le plus pauvre d’Amérique du sud.

L’Ex-haut Pérou devient la république de Bolivar, en 1825 puis la Bolivie. On peut dire que ce pays n’a pas eu de chance avec ses voisins. Il perdit son accès à la mer après la guerre du pacifique avec le Chili en 1883, ainsi qu’un territoire à l’est, après la guerre de l’acre avec le Brésil, en 1901 et celle du Chaco avec le Paraguay, en 1935.

Frontière : bureaux ouverts de  8H À 13H et de 14H À 20H

Immigration : 30 jours pour nous + carte à rendre à la sortie et 60 jours pour l’importation du véhicule

1 € = 8,50 bolivianos (bs)                                          cathédrale de copacabana

1$ = 6,85 bolivianos

1L GO = 9,53 bs pour les touristes.

1L GO = 7 bs sans facture (à négocier)

COPACABANA : haut lieu de pèlerinage, voué à la Virgen Morena.

Devant la cathédrale, les  gens font bénir leur nouvelle voiture ainsi que leur famille.

Bivouac au bord du lac après les restos. Nuit calme

 

 

lac titicaca et la cordillère royale

                                                               

bac sur le lac titicaca28.04.13 on longe le lac Titicaca puis il faut prendre un bac pour quelques minutes de traversée.

On n’est pas très rassurés quand on voit l’état du bac ; 80 Bs ; on voit les paysages magnifiques du lac navigable le plus haut du monde, entouré de montagnes enneigées, la cordillère Royale.

Direction La Paz

On arrive à Alto, le quartier de La Paz situé à 4200 m d’altitude  

 

 

La Paz

Alors qu’il y a une route qui contournait la ville, notre GPS nous fait traverser la ville, c’est dimanche, c’est l’enfer. Les rues sont envahies par des marchés, les étals, les gens, les voitures mal garées. Après avoir bien batailler, on se retrouve sur une route à 4 voies et enfin on arrive à l’hôtel Oberland avec sauna tenu par un suisse. 50 bs PP + 20 bs électricité

Le camping est petit, avec wifi et  sanitaires

La Paz.La Paz qui contrairement à ce que l’on pense n’est pas La capitale de la Bolivie mais le siège du gouvernement où se trouvent les grandes administrations et les ambassades. La ville s’étale de 3200m où se trouvent les quartiers résidentiels à 4200 m.  

30.04.13 : On prend un bus pour aller visiter la ville.

Visite de la Cathédrale San Francisco, musée ethnologique et folklorique, du marché artisanal et des sorcières, le mercado las brujas. On y vend aussi des fœtus de lama que les boliviens mettent dans les fondations de leur maison pour leur porter chance.

foetus de lama

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

charangos

 

 

 

 

 

Des charangos : instruments de musique

Courses dans un supermarché avant de reprendre le mini bus

1.05.13 Comme en France, ce  jour est férié et les gens manifestent dans les rues.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la vallée de la lune bolivie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vallée de la lune : entrée 15 bs, promenade dans le canyon

Cheminée de fées

2.05.13 Direction Uyuni.

Oruro : bivouac dans une station à la sortie de la ville.

3.05.13  À partir de Challapata plus de route goudronnée et la piste est si mauvaise qu’on préfère faire ½ tour car on sait que la  route passant par Potosi est goudronnée. En plus on découvre des petits villages et des paysages magnifiques avec ces canyons et ces reliefs rouges et blancs.

canyon

 

montage rouge

route en bolivie

ferme en bolivie

ferme en bolivie

 

paysage bolivie

4.05.13 Potosi : on va à l’hôtel Résidentia mais on ne peut pas entrer car on ne passe pas sous le porche, on est trop hauts.

arrivée à Uyuni

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5.05.13 Uyuni : 3656 m d’altitude. Comme on a décidé de ne pas faire le Salar et le Sud Lipez tout seuls, mais avec un tour opérator,  on fait le tour des agences. Toutes organisent le même circuit.  Pour 2 nuits et 3 jours dans le salar et le sud Lipez : 880 bol par personne ou 130 US$ + 180 bs entrées des parcs. RDV demain à 10H30  devant l’hôtel marith où on laissera notre véhicule en gardiennage dans un parking fermé.

6.05.13 T° -6°-

Pour ce circuit, il ne faut pas oublier :

De bons sacs de couchage – vêtements pour grand froid - de bonnes lunettes de soleil – protection solaire – de l’eau minérale et du papier toilette

cimetière des trains

On est prêts, à 10H30 on va attendre le 4X4 de l’agence Cristal mais c’est l’agence Oliviotours qui arrivera avec 1H de retard et aucune explication. Au volant, Luis, qui est aussi le mecano, le cuisto, le guide.

1er arrêt au cimetière des trains puis direction le Salar

 

 

 

LE SALAR : Le plus grand désert de sel du monde. C’est un site protégé mais pour combien de temps encore ? D’abord, il y a les touristes, car comment aller en Bolivie, sans voir le Salar? Cependant,  sous cette croute de sel, se trouverait une réserve de lithium que le gouvernement voudrait bien exploiter. On peut le visiter toute l’année sauf en cas d’inondations ou de chute de neige.

Saison des pluies : Avril

Hiver : juillet, août, la température peut descendre à -25°

le Salar

 

ramassage de sel dans le salar

On roule sur la croute de sel. Parfois Il y a des trous. Luis en sort des blocs de sel cristallisé.  Les travailleurs du sel font des tas de sel qu’ils laissent s’égoutter avant de le ramasser et l'emmener à Colchani pour être raffiné et iodé.

 

 

 

circuit dans le salar

sel cristallisé dans le salar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

hotel de sel dans le salar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hôtel de sel qui ne loue plus de chambre car il n’y a pas de système d’évacuation des eaux usées, mais où luis nous sert  le repas qu’il a préparé.

 

AM Visite de l’île Incanhuasi, recouverte de cactus géants pouvant atteindre 2 m de hauteur. Droit d’entrée 30 Bs

 

Isla Incanhuasi salar

coucher de soleil sur le salar

Le soir arrêt dans un hôtel de sel 'où on peut admirer le coucher de soleil sur le salar et rencontrer les autres groupes de touristes

.chambre dans un hôtel de sel

 

IL y a des chambres, des dortoirs, sans chauffage, 1 WC et 2 lavabos dont 1 à l’extérieur. Il fait froid.  Après un bon repas, tout le monde va se coucher, extinction des feux, il fait bon dans les sacs de couchage,  sous les couvertures.

 

 

 

 

 

7.05.13 lever à 7H – direction le Sud Lipez, la réserve Eduardo Avaroa – 4300 m d’altitude – droit d’entrée 150 bs

flamands roses dans le pipez

 

 

On découvre des lagunas, des flamands rose, l'arbre de pierre, la laguna colorada le volcan licancabur  frontière entre la Bolivie et le chili

 

 

 

 

desert du sud pipez

 

laguna colorada sud lipez

 

l'arbre de pierre au sud pipez

 

laguna colorada

 

chinchillas

Pas apeurés, des chinchillas nous regardent passer

Le soir tout le monde se retrouve à l’hôtel. On se réchauffe autour d’un petit poële.

Ce soir, pas de chambre mais des dortoirs et une douche chaude 10 bs.

8.05.13 lever à 5H, dure, dure, de sortir du lit quand dehors il fait  -10° et pas de chauffage à l’intérieur. Luis nous sert le petit déjeuner et des pancakes.

geysers aguas thermales

soleil sur les geysers

1er arrêt aux geysers, que c’est beau, mais qu’est ce qu’il fait froid. Puis direction le Salar de Chalviri et pour ceux qui le veulent, baignade à aguas thermales dans une piscine d’eau chaude sortie de terre. Mais pas de vestiaire, il faut se déshabiller dehors, ce qui n’empêche pas certains d’aller se baigner. Nous, on préfère se promener.

désert salvador dali

desert salvador dali

Ensuite, le désert de Salvador Dali, époustouflant. On n’ira pas voir la laguna verde car il paraît qu’elle a perdu sa couleur.

On arrive à la fin de notre circuit. Il faut reprendre la direction d’Uyuni.

laguna dans le sud pipez

laguna dans le sud pipez

Repas au bord d’une laguna d’où est extrait du borax  un minerai qui rentre dans la composition de produits comme des insecticides, des remèdes homéopatiques, dans l'industrie du verre, métalurgique et nucléaire.

vallée des roches

 

Arrêt dans la cité perdue et la vallée des roches. Il est 16H, on est à 2H d’Uyuni quand c’est la panne.

 

 

 

 

 

 

vallée des roches

en panne dans le sud pipez

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Luis nous dit que c’est la bobine, qu’il y en a pour 5’. Pourtant les minutes passent, le soleil se couche, il commence à faire froid. Luis monte dans un camion pour aller chercher une bobine et de l’aide, il pense revenir dans 40’.

 

On reste là seuls, avec un couple de français. Maintenant il fait nuit, le ciel est étoilé. Au bout d’une heure ½, Luis revient, change la bobine, mais ça ne démarre toujours pas. On monte dans le véhicule qui remorque le 4X4 en panne. Heureusement à 20km il y a Alota, un petit village avec un hôtel restaurant. On a droit à un repas et une chambre payés par l’agence.


Alota bolivie

9.05.13 Luis a passé la nuit à essayer de réparer, mais à 7H ça ne démarre toujours pas. Il nous dit qu'un 4X4 est parti d’Uyuni pour venir nous chercher. Il sera là dans 2H. En attendant on va se promener dans le village. Il a l’air abandonné, mais il y a une base militaire et des lamas dans les rues. A 9h1/2, un 4X4 arrive pour nous ramener à Uyuni. On n’est pas déçus du voyage mais tristes pour Luis que l’aventure se termine ainsi.

La piste est belle, retour à Uyuni où on retrouve notre camion.

 

bloqueos en bolivieBivouac sur le parking de l’hôtel Marith 70 bs

10.05.13 – il est temps de reprendre la route, mais on entend parler de bloqueos. Ici, quand les gens veulent revendiquer, ils bloquent les routes, ce qui paralyse toute une région, parfois le pays, pendant 1 ou plusieurs jours. Quand on voyage en Bolivie, il faut se renseigner avant son départ. Cependant rien de garantit qu’on ne va pas se trouver coincés. Ceux qui voyagent avec les transports en commun, peuvent  passer les barrages à pied pour reprendre un autre transport de l’autre côté.

 

La patronne de l’hôtel nous affirme qu’on peut aller à Potosi sans problème. Mais 200 m après le péage, la route est fermée, les camions font la queue. Il est 11H et on ne sait pas quand on pourra repartir. Les heures passent, il fait nuit, les grévistes allument un grand feu, nous on attend. A 22H, les grévistes s’en vont, les camions démarrent, on peut passer. A minuit bivouac sur un parking.

11.05.13 : à 7H on reprend la route en espérant pouvoir rouler jusqu’à Sucre.  

Potosi : On aurait voulu visiter la ville et la mine d’argent, mais par peur de rester coincés à 4100 m d’altitude, on préfère continuer notre route.

Sucre : 2790 m d’altitude, capitale constitutionnelle.

Il y a bien un camping, mais on ne peut pas entrer, on est trop large. Le propriétaire nous autorise à nous garer devant et utiliser la cuisine, les toilettes et la wifi. Il nous donne une clé.

On rencontre d’autres touristes, bloqués depuis plusieurs jours déjà. Pour passer le temps, ils se sont inscrits à des cours d’espagnol. A la frontière, certains ont eu une autorisation de  60 jours pour eux mais 30  jours pour le véhicule, alors que pour nous c’est le contraire.

Bivouac sur le parking dans la rue du camping. 20 Bs

une bolivienne

hotel de ville sucre bolivie

13.05.13 Visite de la ville.

15.05.13 : On ne peut toujours pas quitter Sucre à cause des bloqueos, et personne ne sait pour combien de temps encore. Aussi par sécurité, on va à l’immigration pour faire prolonger nos visas.  Il faut 1 photocopie du passeport + le tampon d’entrée et la carte d’entrée. C’est gratuit et fait en 5’.

16.05.13 On nous dit que les bloqueos se terminent vers 21H. Alors on quitte Sucre, malheureusement, tout est bloqué. Obligés de prendre son mal en patience. Et contrairement aux chauffeurs,  nous avons la chance de voyager avec notre maison, alors on peut aller se coucher, se laver  et mettre le chauffage.

17.05.13 : le matin, rien n’a changé. Les chauffeurs en profitent pour faire laver leur camion, changer des pneus. Parterre, des tas d’immondices.

Vers 22H on entend les moteurs, des voitures passent, tout doucement ça commence à se dégager, les grévistes sont toujours là, ils font bruler des pneus, mais la police fait la circulation. Après quelques km, nouvel arrêt. Encore un barrage ? Non pesage des camions. Et arrêt pour la nuit.

18.05.13 Direction Santa Cruz par Pena Colorado et Saipina. La piste est mauvaise, et beaucoup de camions. 8 H pour faire 240 km.

19.05.13 Santa Cruz  on ne s’arrête que le temps de faire les courses au supermarché. Région des mandarines

20.05.13 La route est meilleure, mais à San José de Chiquitos, le village est un vrai chantier car ils refont le tout à l’égout. 310 m d’altitude, on est contents de retrouver la chaleur

bivouac à l'Hôtel Villa chiquitana, avec, camping, sanitaires, piscine, wifi.

Il est tenu par un français, qui nous dit que les bloqueos sont suspendus, mais que les écoles et certaines administrations sont toujours fermées.

mission  san josé de chiquitos

L’AM visite du village.

21.05.13 Aguas calientes bivouac sur la place du village

22.05.13 Conception petit village avant la frontière. Station

couleurs en bolivie

A regret, on quitte ce pays où on a vu des paysages extraordinaires, mais où, à cause des bloqueos on a renoncé à passer plus de temps dans la région Del Oriente, pour visiter des parcs nationaux comme le parc Amboro et les missions jésuites de Chiquitos,. . Et pourtant on peut s’estimer heureux de ne pas avoir eu droit aux journées de chômage civique (paros civixos) où  tout le pays peut rester  paralysé,  pendant plusieurs jours.

Et maintenant en route pour un très grand pays, le Brésil. Récit en préparation

 

Lien permanent
Publié à 19:05, le 15/12/2012 dans Bolivie, Bolivie
Mots clefs : desert salvador dalivallée des rochesboraxdesert de lipezgeyserssalar


Qui suis-je ?


Après l'Afrique, l'Asie et l'Australie, notre envie de voyager est toujours là et nous avons bien l'intention de partir à la découverte de ces beaux pays d'Amérique. Après le débarquement à Buenos aires, avec notre maison roulante nous avons découvert tous les pays d'Amérique du sud, puis ceux d'Amérique Centrale. Maintenant nous sommes en Amérique du Nord. Nous ne connaissons toujours pas notre itinéraire ni le temps que cela prendra. Mais nous savons qu'il y a encore tant à voir, à découvrir et apprendre.

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Décembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Rubriques

Acadie
Argentine
Belize
Bolivie
Bresil
British Columbia Yukon NW Territories
Canada
Chili
Colombie
Costa Rica
Cuba
Equateur
Etat de Californie
Etat de l Alaska
Etat de l Arizona
Etat de l Ohio
Etat de l Oregon
Etat de la Louisiane
Etat de washington
Etat du Nevada
Etat du Nouveau Mexique
Etats du Tennessee et Mississipi
Etats du Wyoming du Colorado
Etats Unis
guatemala
Guyana
Guyane française
Honduras
Ile de Paques
Itineraire AM du sud
itineraire AM du sud et centrale
Kentucky
Labrador
Les iles Galapagos
Mexique
New Brunswick
Nicaragua
Nouvelle Ecosse
Panama
Perou
Province de l Alberta Canada
Province de l Ontario
Province du Quebec
Saskatchewan Manitoba
Suriname
Terre Neuve
Uruguay
Venezuela
Villes de l Est


Newsletter

Saisissez votre adresse email