destination les Amériques

PAYS DE L'OR NOIR

VENEZUELA

Ce pays fait partie des pays ayant le plus fort taux de criminalité au monde. Mais on n’a pas le choix, c’est un passage obligé pour continuer notre voyage vers la Colombie. Heureusement on peut éviter Caracas, la capitale

1$ : 6,80 bolivars vénézuéliens change officiel   case en terre

1$ : 50 bolivars B au marché noir

1€ : 8 B change officiel

1€ : 55 B au marché noir

1L GO : 0,04 B

Immigration : 90 jours

Pour le véhicule il faut : photocopie du passeport, de la carte grise, du permis de conduire et l’assurance, qu’il faut aller chercher à Santa Elena avec son véhicule et revenir à la douane. Bivouac à la frontière, sur le parking.

5.12.13 : 10 km, Santa Elena

1ère assurance : 4680 bolivars pour 1 an obligatoire. On ne la prendra pas dans ce bureau mais on pourra changer, au marché noir, réal, euros et dollars.

2ème assurance : Mapfre : 2983 B  toujours pour 1 an

Retour à la frontière : on donne les photocopies et l’assurance. On nous remet un document pour l’importation de 90 jours du véhicule à rendre à la sortie.

Centre des visiteurs : on nous donne des cartes, des infos et l’autorisation de bivouaquer sur le parking.

Autre bivouac possible, devant le poste de police après la station.

6.12.13 Plusieurs supermarchés tenus pas des chinois, mais pas grand chose en produits alimentaires ou frais, à part une boulangerie qui vend fromage et charcuterie.

Direction le Gran Sabana : plateau à 1000 m d’altitude et où est situé le plus haut tepuy, le mont Roraima, haut de 2810  m. Avec une bonne condition physique, il est possible de faire un trekking de 3 à 8 jours, avec un guide.

Un tepuy est montagne tabulaire

village indien

San francisco : village indien

quebrada de jaspe

Quebrada de jaspe : entrée 5 B : chute d’eau qui se jette sur un lit de jaspe.

jaspe

 

Le Jaspe est une pierre rouge et jaune, d’origine volcanique

7.8.9.12.13 Quebrada arapan  altitude 1400 m camping, eau 100 B la nuit

Parc national Canaima un des plus beaux parcs du Venezuela où on peut voir des chutes d’eau dont le salto Angel haut de 1000m. On peut y aller en avion ou par le fleuve pendant la saison des pluies.

 

 

 

 

alto dans le parc canaima

On reprend la route dans l’espoir de trouver du GO, car depuis le début du voyage dans ce pays, producteur de pétrole, on n’a pas était en mesure de faire le plein. Soit les stations sont fermées, soit qu’il n’y a pas de carburants, et quand il y en a, on voit de longues queues sur des centaines de mètres.

Le soir on arrive à Km 88, petite ville sale et bruyante. Là encore pas de GO, mais les militaires qui gardent la station nous disent qu’il y en aura demain.

Bivouac devant l’hôtel en face de la station.

 

10.12.13 : à 6h le camion vient livrer et déjà les mobylettes, les voitures et les camions font la queue. Après 1 H d’attente, c’est à notre tour. Mais le militaire décide qu’on n’a droit qu’à 80L et qu’il y a une autre pompe à 60Km. La bonne surprise c'est le prix : - 0,01 € le L

 

 

station essence

Tumeremo

El Calao

Quasipati : Un camion est en train de livrer du GO. Le chauffeur nous explique que la pénurie de carburant entre santa Elena et Upata est due au trafic avec le brésil. Cette fois le militaire nous donne 185L et nous dit aussi qu’à partir d’upata, on ne devrait plus rencontrer de problème pour faire le plein

Bivouac près du poste de police. Gros orage

11.12.13 Upata : maintenant on peut voir les stations ouvertes et plus de queue.

Ciudad guyana : on peut enfin faire un plein.

Ciudad bolivar

Tigre : bivouac derrière la station près de la compagnie des bus.

San carlos bivouac à quelques km, au péage, sur un parking derrière le poste de police. Très bruyant

Acarigua : plusieurs stations sont fermées, mais on en trouve une pour faire le plein

Guanare : à 6 km de la route nationale, la quebrada de la virgen de coromoto.

cathédrale virgen coromoto

 

basilique de coromoto

Sanctuaire national et basilique de la Virgen de Coromoto, ou notre Dame de Coromoto, patronne du pays : construite sur le site où en 1652, serait apparue la vierge Marie à un indien. Elle fut inaugurée en 1996 par le pape Jean Paul II. Les gens y viennent en pèlerinage et on l’appelle Lourdes du Venezuela

Barinas : Bivouac sur un parking. La nuit frayeur quand on entend des détonations. On apprendra plus tard, que la coutume veut qu’on fasse sauter des pétards pendant la période de Noël

17.12.13 : On est à  + 200 km de la frontière, aussi il faut  penser à refaire le plein, mais c’est mission impossible. Ici, pas de pénurie de carburants, mais les pompes sont équipées d’un système qui se déclenche avec le code barre collé sur les pare-brises. Alors les vénézuéliens remplissent leurs réservoirs qu’ils vont faire siphonner en Colombie où le litre GO vaut plus de 1 $. Aussi pour lutter contre la contrebande, des carburants et des produits de première nécessité, qui sont très bas car subventionnés, le Venezuela  ferme parfois ses frontières entre 22H et 5H du matin.

hugo de chavezTout le long de la route, beaucoup de panneaux à la gloire d’Hugo de Chavez. Né en 1954, ce militaire de formation, fut élu président de la république, en 1998. Il mourut du cancer en 2013, au cours de son 4ème mandat.

San Cristobal : on tente d’aller faire des courses dans un super marché Makro, mais peu de produits alimentaires et devant les queues aux caisses, on renonce et on va en face au super marché Gazson.

Alors que l’on roule vers la frontière et qu’on est en pleine descente, on entend un bruit qui nous oblige à nous arrêter. Heureusement il y a un parking. On s’aperçoit qu’on vient de casser la courroie du ventilateur. Il va faire nuit, on s’arrête pour bivouaquer.

18.12.13 : par chance on a une courroie, on peut réparer et repartir.

San Antonio : la circulation est difficile à cause des embouteillages. Alors qu’on arrive à la frontière on apprend qu’il faut retourner en ville pour payer une taxe de sortie au bureau d’immigration.

Immigration : carretera 27 : Il faut remplir une fiche et aller payer 107 B en face. On nous remet des timbres, et on nous tamponne le passeport. Retour à la frontière.

frontière venezuela colombie

C'est sans regret que l'on quitte ce pays sans grand intérêt à part le Gran Sabana, le parc Canaima et bien sûr le prix des carburants quand on en trouve. Un pays où  la conduite est dangereuse, les villes aux maisons délabrées sont sales.   

 


Lien permanent
Publié à 20:57, le 14/12/2012 dans Venezuela, Vénézuéla
Mots clefs : pénuriejaspebasilique


Qui suis-je ?


Après l'Afrique, l'Asie et l'Australie, notre envie de voyager est toujours là et nous avons bien l'intention de partir à la découverte de ces beaux pays d'Amérique. Après le débarquement à Buenos aires, avec notre maison roulante nous avons découvert tous les pays d'Amérique du sud, puis ceux d'Amérique Centrale. Maintenant nous sommes en Amérique du Nord. Nous ne connaissons toujours pas notre itinéraire ni le temps que cela prendra. Mais nous savons qu'il y a encore tant à voir, à découvrir et apprendre.

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Décembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Rubriques

Acadie
Argentine
Belize
Bolivie
Bresil
British Columbia Yukon NW Territories
Canada
Chili
Colombie
Costa Rica
Cuba
Equateur
Etat de Californie
Etat de l Alaska
Etat de l Arizona
Etat de l Ohio
Etat de l Oregon
Etat de la Louisiane
Etat de washington
Etat du Nevada
Etat du Nouveau Mexique
Etats du Tennessee et Mississipi
Etats du Wyoming du Colorado
Etats Unis
guatemala
Guyana
Guyane française
Honduras
Ile de Paques
Itineraire AM du sud
itineraire AM du sud et centrale
Kentucky
Labrador
Les iles Galapagos
Mexique
New Brunswick
Nicaragua
Nouvelle Ecosse
Panama
Perou
Province de l Alberta Canada
Province de l Ontario
Province du Quebec
Saskatchewan Manitoba
Suriname
Terre Neuve
Uruguay
Venezuela
Villes de l Est


Newsletter

Saisissez votre adresse email