destination les Amériques

CANYON DE COLCA

PEROU

6ème pays de notre voyage en AMS

20.02.13.

Tacna : retrait au distributeur de la banque interbank

Bivouac à côté de la cathédrale, devant la police touristique

21.02.13 : à quelques km de Tacna, nouveau contrôle sanitaire.

Route du bord de mer

otaries à crinière

Après Ite petite colonie d’otaries à crinière

Bivouac sur le parking

22.02.13 Ilo : ville industrielle. Des raffineries de pétrole, des centrales thermiques.

marche d'arequipa

 

Route de montagne, pour arriver à Arequipa, à l’hôtel las Mercédès où on peut camper. Sanitaires, wifi à la réception. 44 soles la nuit

 

26.02.13 visite d’Arequipa : beaux monuments, grand marché où on peut manger.

 

 

                                                                                                                                             

 

 

monastère santa catalinalavoir monastère santa catalina

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monastère Santa Catalina : entrée 35 soles. La visite avec un guide parlant français est facultative. Il y a aussi des panneaux explicatifs en français.

 

Cet ancien monastère est composé de plusieurs cloitres avec de grandes cellules et même des appartements où vécurent 170 nonnes avec leurs 300 servantes. Ces femmes avaient une fortune et devaient verser une dote pour pouvoir prononcer leurs vœux. Ici vécut sœur Ana qui mourut en 1686. On lui attribue des miracles, elle fut béatifiée par Jean Paul II en 1985


Musée santuarios andinos : entrée 20 soles : visite guidée et film sur la découverte des pièces archéologiques et de la momie Juanita, enfant sacrifiée.

28.02.13 banque HSBC- retrait 450 soles 2 fois.
direction Chivay, ça grimpe, jusqu’à 3700 m. Brouillard, pluie.

Entrée Chivay 70 soles ; petit village, vente de feuilles de coca au marché. On peut les mâcher ou faire des infusions. Il paraît que c’est bon pour le mal des montagnes.

péruviennes à chivay

A 3 km, les thermes La Calera, avec eau à 39°. Entrée 15 soles. Bivouac sur le parking ;

2.03.13 Cette nuit, il a tellement  plu, que la route est coupée à plusieurs endroits aussi il faut attendre que les engins aient fini de déblayer la route et prendre des déviations.

jeune vendeur

Petit vendeur Péruvien

canyon de colca

rivière colca

canyon de colca

Canyon de Colca  : 3400 m de profondeur. On mettra 3 h pour faire 45 km dans un décor magnifique et arrivés Mirador Cruz Del condor

condor

Randonnée, spectacle des condors qui planent. Bivouac sur le parking

3.03.13 : ce matin on aurait dû retourner à Chivay pour  aller à Lima, mais un guide nous annonce qu’un pont a été emporté par la rivière et que la route est coupée pour 8 jours. Cependant on peut passer par Cabanaconde et Huambo pour rejoindre la panamérica pour Lima. La  piste est assez large, pour passer avec le camion.

A cabanaconde  une compagnie de minibus nous confirme qu’il faudra attendre 8 jours mais qu’effectivement, on peut continuer par la piste, alors que l’office de tourisme d’Arequipa nous l’avait déconseillé. Nous décidons de tenter. Après 1H de route, la piste se dégrade, on passe à 4200 m, il pleut, parfois il y a 2 pistes sans panneau, le GPS nous dit de faire ½ tour. Nous roulons stressés. Finies les montagnes verdoyantes et les cultures du canyon de colca.

désert

Après avoir roulé 8H avec la peur au ventre, nous arrivons dans un village en plein désert pour rejoindre la panamérica, Ouf ! on respire.

Camana

4.0313 Nous roulons entre désert et l’océan, le soir bivouac à Chala  sur le parking de l’hôtel turista

Yauca : région des oliviers. Nous quittons le bord de mer pour nous retrouver en plein désert. Il fait très chaud.

Les lignes de Nascar. On peut voir ces immenses géoglyphes depuis un avion, nous on se contentera de les voir depuis un mirador

lignes de palpa

Un peu plus loin les lignes de Palpa. Bivouac sur le parking du mirador

6.03.13 Ica

réserve de paracas

Réserve de Paracas en bord de mer. Entrée 5 soles. Bivouac sur le parking du musée

7.03.13 Playa Lagunillas bel emplacement pour camper, mais pas de commodité.

 

booby péruvien

 

Promenade sur la plage, triste spectacle que de voir ces cadavres de phoques, d’oiseaux, et des plastiques de toutes sortes. Mais on aura quand même vu beaucoup d'oiseaux comme ces boobys péruviens.

 

Visite du musée où on voit une projection sur la réserve. Le film est bien fait mais ne correspond pas du tout à ce qu’on a pu y voir.

Paracas connu pour son centre de kit surf, est un village touristique d’où partent des bateaux pour les iles Balestas avec vue sur le candélabre, un géoglyphe de 200 m de haut

Pisco ville en partie détruite par le tremblement de terre de 2007

Chincha alta bivouac sur la plage

 


Lien permanent
Publié à 20:20, le 17/12/2012 dans Perou, Pérou
Mots clefs : réservemonastèrecanyonmuséeotariemarché


du CANYON DEL PATO aux DUNES DE HUACACHINA

 

9.03.13 Lima : Quartier Miraflores, parking Barranco : dans un quartier calme et tranquille. Des vigiles font des rondes, ils nous autorisent à bivouaquer près du consulat australien et à 5’ du supermarché métro

Quartier Surco : club allemand où on peut bivouaquer  en demandant l’autorisation à la réception. Avec sanitaires, électricité, wifi.  Parking gardé et gratuit.

plaza de armas lima ^laza de armas lima

 

 

 

 

 

 

 

 

13.03.13 On prend un taxi pour aller visiter le centre historique de Lima, plaza armas. On se demande pourquoi les cloches sonnent, les gens sautent de joie dans les rues. Un nouveau pape vient d’être élu.

 

14.03.13 Visite au garage Man à cause du moteur qui ne fait que caler. Diagnostic : le GO est contaminé. Il faut vider les 200 L et changer les filtres.

Le soir bivouac devant devant la guerite du vigile du garage

16.03.13 On est contents de quitter cette ville et sa circulation.

centre hindou

 

Chacra  y Mar bivouac sur la plage où se trouve un centre hindou avec hôtel, resto. Des jeunes d’un peu partout,  y viennent  pour méditer, faire du yoga. Mais interdiction de manger de la viande, de fumer, de boire de l’alcool.

17.03.13 On roule entre mer et désert, il fait chaud.

 

 

 

site archeologique de sechin

 

18.03.13 Visite du site archéologique de l'époque  des chimus et des moches, + le musée où on peut voir une momie. 

 

Casma

Chimbotte bivouac sur la costanera

 

 

 

 

cathédrale

 

25.03.13 : Trujillo visite du centre ville.

 Bon resto El Rincon, situé rue orbegoso à 1 bloc de la cathédrale. Un plat typique différent est proposé chaque jour et où on peut boire une Chicha morada : boisson à base de maïs noir

Huanchaco village de pêcheurs, devenu station balnéaire.

caballitos de totoracaballito de totora

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Caballitos de totora : embarcations en roseau tressé de l’époque des moches et chimus et encore utilisées de nos jours.

Bivouac en bord de mer

Camping Huanchaco Garden N 08 04 386  -  O 79 07 108

Piscine, douche dans une chambre, wifi, mais l’eau est sonatre, on ne peut pas faire les pleins. Bruyant le weekend.

24.03.13 Resto : au menu : ceviche : poisson cru mariné  dans du jus de citron vert      

chan chan

Visite du site archéologique Chan chan : la plus grande ville en adobe de l’époque précolombienne chimu + petit musée, entrée 10 soles.

Trujillo : visite des huacas del sol et de la luna : temples de l’époque moche.

Interdiction de bivouaquer. Retour à huanchaco sur le parking du centre artisanal à l’entrée de la ville.

On n'ira pas au Nord du Pérou car c'est la bonne saison pour faire le Salar en Bolivie. Donc retour à Lima par le canyon del pato. Direction Huallanca. La route est goudronnée jusqu’à Chuquicara.

Au poste de police on nous confirme qu’on peut continuer avec le camion.

Mirador bivouac au bord de la rivière

canyon del pato

27.03.13 On traverse des villages abandonnés, la piste n’est pas trop mauvaise. Quand on arrive à Huallanca, on croit qu’on a fait le plus gros, mais le pont est en réparation et seuls les petits véhicules peuvent passer. On est trop déçus de devoir faire ½ tour si près du but. Je me console en regardant défiler le beau paysage. Après 70 km de piste, on retrouve la route goudronnée. Retour  à Chimbote.

Tortugas : station balnéaire, bivouac

vendeuse péruvienne29.03.13 Casma puis direction le canyon de Pato en passant par Huaraz. On passe du niveau de la mer à 4200 m d’altitude sur 150 km. Heureusement on redescend à 3100 m à Huaraz.

On est vendredi saint et le centre ville est noir de monde pour assister à la procession du chemin de croix.

On va à l’hôtel Huascaran pour bivouaquer sur le parking mais on ne passe pas sous le porche. On demande à la police si on peut se garer dans la rue, à côté d’une agence de vigile. Pas de problème, ils font des rondes toute la nuit. Froid, pluie

30.03.13  direction le canyon del Pato,  on roule entre  la cordillère blanche et cordillère noire.

 

mont huascaran

 

les hauts sommets du huascaran.

pont canyon patotunnel canyon del pato

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Scéance frissons en passant sur  ces ponts et dans ces tunnels  sans aucune indication de poids ou de hauteur. Surtout, ne croiser personne, même pas un vélo. Mais quel spectacle !

Bivouac au poste de police.

campo santo yungay

 

31.03.13 Yungay : une dame nous raconte qu’elle était là au moment du séisme et de l’avalanche qui détruisirent la ville en 1970 et que, seul,  le cimetière fut épargné. Aujourd’hui devenu le campo santo.

 

 

 

Nord de lima

 

descente des dunes 2.04.13 retour à lima par la panamérica. Gros   embouteillages

Retrait à la banque HSBC 600 soles 2 fois. On peut aussi retirer des US $

4.04.13 retour à pisco ica, et enfin

Huacachina : on se croirait en plein désert, avec son oasis, ses dunes où on peut faire du  surf  ou des promenades en buggy. 

 

oasis huacachina

 

desert huacachina


Lien permanent
Publié à 13:37, le 16/12/2012 dans Perou, Pérou
Mots clefs : site archéologiquecathedraleoasisdesert


CHEZ LES INCAS

 

Retour à ica, palpa et direction Cusco,route abancay cusco

Bivouac à Puguio 3300m

 

8.04.13 On monte à 4500 m, on redescend, le paysage est encore magnifique, en plus on voit des lamas, des guanacos et des alpagas. Alors qu’on est en train de manger, on entend des craquements. C'est une des vitres de la cellule qui est en train de se fendre. On suppose que c'est  la dilatation du  gaz du double vitrage,  à cause de l’altitude.

Abancay

 

folklore cuscopetite péruvienne   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9.04.13  Cusco on va se garer sur le parking des bus, situé après la police. Puis visite à l’office de tourisme pour info :

                                                     

 folklore à cusco- Le boleto touristico est à prendre au guichet de n’importe quel site touristique au prix de  130 soles pour 16 sites à voir. Il est  valable 10 jours. Il y en a un autre à 70 soles pour 4 sites sur 2 jours

-Boleto circuito religioso pour la visite des cathédrales et des églises : 50 soles

-Le billet pour le Macchu pitchu est à prendre au ministère de la culture, avec son passeport mais il faut aussi prévoir la date de la visite. Sinon on peut aussi le prendre à Aguas Calientes le jour de la visite. 128 soles. Pour ceux qui veulent aussi monter sur le Huayna pichu, il faut s’y prendre avant car le site est limité à 400 personnes par jour et le prix est de 152 soles, pour les 2 sites.

danse folklorique à cusco

11.04.13  toute la ville est en fête. grand défilé dans les rues. Les péruviens et péruviennes de tous âges, dans des costumes somptueux, dansent, jouent de la musique. C’est une féérie de couleurs, de musique. Les gens sont heureux, applaudissent. Quel spectacle !

resto : au menu, du  chicharron : porc + pâtes + haricots + feuilles de menthe

 

 

 

 chapeau  coiffe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Camping Quintalala, à 3 km de Cusco, à 3700 m d'altitude. On fait la connaissance d’un couple de français avec qui on passe une bonne soirée.

sacsayhuaman

14.04.13 : visite du site sacsayhuaman à 5’à pied du camping . Achat du boleto touristico. Fortesse inca, constituée d'énormes blocs de pierre, totalement ajustés. Malheureusement nous n’aurons pas le temps d’aller sur l’autre site du nom de Q’enqo, car un gros orage ne va pas tarder à éclater et nous avons tout juste le temps de retourner au camping en courant.

 

groupe péruvien

 

16.04.13 Musée inca entrée 10 soles. Visite intéressante, dommage que les explications ne soient qu’en espagnol. Sinon possibilité de prendre un guide.

Nous quittons Cusco pour la Vallée sacrée. Direction Urubamba

 

 

 

 

 

tisserane péruvienne

 

 

Chincheco : village avec un site

historique avec  un centre artisanal de tissage et de jolies et sympathiques tisserandes.      

 

 

Resto : truite saumonée grillée, excellente

 

salines de maras

Puis avant Moray, piste jusqu’à Maras pour voir les salineras : entrée 7 soles. Une source naturellement salée jaillit à plus de 3000 m. L’eau est recueillie dans des centaines de bassins datant de l’époque inca et encore en activité de nos jours. Le sel sera récolté après évaporation puis traité à l’iode pour la consommation humaine.

salines de maras  moray

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit détour par Moray, centre de recherche agronomique datant des incas, constitué de terrasses construites dans une cuvette.

Bivouac sur le parking du site.

17.04.13 : retour à Maras pour reprendre la route goudronnée Urubamba-Cusco.

péruviens

 Ollantaytambo  où se trouve la dernière forteresse inca dans la vallée sacrée.

péruvienneAu parking gardé près de la gare, on retrouve des français qui voyagent en camping car. Ils nous apprennent qu’il  reste encore + de 6 heures de route, pour faire les 45 km jusqu’à Santa Teresa car la route est raide et pleine de virages. Nous n’avons plus le temps de continuer par la route car, sur les conseils de l’office de tourisme nous avons acheté nos billets à Cusco. Ils sont datés, et nous devons donc visiter le Machu Picchu demain. Impossible de  savoir si on peut changer cette date. Aussi, nous décidons de laisser notre véhicule et de prendre le train dans l' après midi. Et par chance, il reste des places.

 Après 1H30 de train, dans le canyon de l’Urubamba, on arrive à Aguas Calientes.

Hôtel Inka house situé près de la gare. Chambre avec SDB : 100 soles

Qui n’a jamais entendu parler du Machu picchu ? C’est un des monuments précolombiens le plus connu et le plus spectaculaire d’Amérique du Sud. Délaissé par les espagnols pendant des siècles, il fut redécouvert en 1911 par l’archéologue américain Hiram Bingham.

Inscrit au patrimoine mondial, il reçoit plus de 800000 visiteurs par an. Il paraît que c’est beaucoup trop, que le site est en danger et qu’il faudrait limiter le nombre de visiteurs.

 

machu picchu

 

18.04.13  Pour profiter du Machu Picchu avant la cohue, on prend la 1ère navette à 5H du matin.

à l’entrée, des guides parlant anglais ou français, attendent les touristes.

Avec le lever de soleil vue magnifique sur le site

vue machu picchu depuis la porte du soleil

  rando jusqu’à la porte du soleil et vue sur le Machu Picchu

machu picchu

On est étonné d' apprendre tout ce que les incas étaient capables de faire, en matière d’astronomie, d’agriculture, d’architecture, etc., on ne peut être qu’admiratif devant  leur ingéniosité .

chinchilla

 lama

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Machu Picchu a encore des pensionnaires

Quelle journée ! Vers 16H nous quittons le site et allons reprendre le train

 

20.04.13 Pisac : visite de la ville forteresse

Bivouac parking gardé du terminal en ville.

 

marche de pisac

 

21.04.13 Dimanche, grand marché artisanal. Bien sûr ce n’est pas qu’un marché où les villageois viennent acheter les légumes et les fruits de la région. C’est un marché pour les touristes qui s’étend sur plusieurs rues de la ville. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

marche de pisac

 

 

 

Certains voyageurs n’apprécient pas ce spectacle. Mais que de couleurs ! D’animation ! C’est un vrai spectacle. Moi qui aime  les marchés, j’ai bien aimé celui de Pisac.

 

 

 

 

 

 

 

vendeuse à pisac

 

 

marche de pisac

 

 

cochons d'inde

Cochon d’inde : animal de compagnie ou de laboratoire en Europe, c’est une animal de boucherie dans les pays andins. Déjà domestiqué par les incas, c’est un plat de fête, servi aussi lors des banquets de mariage.

 

femmes péruviennes à pisac

 

 

 

 

 

Notre voyage dans la vallée sacrée des incas, se termine par un retour à Cusco en passant par les sites de Tambomachay - Pukapukara – q’enqo.  

 

 

 

24.04.13 Pitumarca, site racchi, montée au mirador pour voir le site.

Bivouac sur le parking. Froid

25.04.13 Juliaca

Puno au bord du lac Titicaca, à 3810 m d’altitude, le plus haut lac navigable du monde.

 

Bivouac sur le parking gardé du terminal. On n’apprendra qu’au moment de payer que le tarif  est 4 

fois plus cher pour les touristes étrangers. (40 soles  au lieu de 10 pour 24 heures)

habitante ile flottante uros  embarcation de l'ile flottante uros

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

26.04.13 : bateau pour aller visiter les iles flottantes Uros. 10 soles AR + 5 soles pour l’entrée sur l’ile.

cuisine sur uros  une voyageuse sur uros

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ile flottante uros

 

Ces iles artificielles portent le nom de leurs premiers habitants qui les ont construites pour fuir les incas. Les Uros ont disparu et les nouveaux habitants s’appellent les Amayras. Ces iles sont faites de racines de roseaux, recouvertes d’une couche de roseaux, d’une épaisseur de 3 m. Le tout ancré par des poteaux d’eucalyptus pour empêcher qu’elles ne partent à la dérive. Il paraît que chaque semaine, une nouvelle couche de roseaux est ajoutée pour remplacer la couche qui s’est noyée, et que tous les 10 ans les habitants déménagent pour aller vivre sur une nouvelle île qu’ils ont construite. 

La visite est intéressante mais un peu longue, car il faut attendre que le bateau veuille bien repartir et il n’y a rien d’autre à voir à part les quelques objets artisanaux à vendre.

Village avant la frontière, pas de vente de carburants à la pompe mais dans des jerrycans.

Pendant ces  2 mois passés dans ce pays, on en a pris plein les yeux avec les sites incas, les marchés, les costumes de toutes couleurs, le désert, l'océan, les montagnes verdoyantes ou au sommets enneignés. Maintenant en route pour la Bolivie

 


Lien permanent
Publié à 20:43, le 15/12/2012 dans Perou, Pérou
Mots clefs : danse à cuscoile flottantesites incasmarchés


Qui suis-je ?


Après l'Afrique, l'Asie et l'Australie, notre envie de voyager est toujours là et nous avons bien l'intention de partir à la découverte de ces beaux pays d'Amérique. Après le débarquement à Buenos aires, avec notre maison roulante nous avons découvert tous les pays d'Amérique du sud, puis ceux d'Amérique Centrale. Maintenant nous sommes en Amérique du Nord. Nous ne connaissons toujours pas notre itinéraire ni le temps que cela prendra. Mais nous savons qu'il y a encore tant à voir, à découvrir et apprendre.

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Septembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Rubriques

Acadie
Argentine
Belize
Bolivie
Bresil
British Columbia Yukon NW Territories
Canada
Chili
Colombie
Costa Rica
Cuba
Equateur
Etat de Californie
Etat de l Alaska
Etat de l Arizona
Etat de l Ohio
Etat de l Oregon
Etat de la Louisiane
Etat de washington
Etat du Nevada
Etat du Nouveau Mexique
Etats du Tennessee et Mississipi
Etats du Wyoming du Colorado
Etats Unis
guatemala
Guyana
Guyane française
Honduras
Ile de Paques
Itineraire AM du sud
itineraire AM du sud et centrale
Kentucky
Labrador
Les iles Galapagos
Mexique
New Brunswick
Nicaragua
Nouvelle Ecosse
Panama
Perou
Province de l Alberta Canada
Province de l Ontario
Province du Quebec
Saskatchewan Manitoba
Suriname
Terre Neuve
Uruguay
Venezuela
Villes de l Est


Newsletter

Saisissez votre adresse email