destination les Amériques

LA LONGUE ATTENTE

31.10.11 RDV chez le transitaire Autotrans au Havre pour les formalités pour l'envoi de notre véhicule en Argentine. On reviendra récupérer la carte grise et la bill of lading quand le bateau, le Grande Argentine, aura levé l’ancre le 5 nov. 

Dépôt du camion au port du Havre.

5.11.11 : mauvaise nouvelle. La grande Argentina, ne partira pas avant le 11, mais on ne sait pas quand. Nous pouvons le suivre sur le site : http://www.marinetraffic.com.

15.11.11 : départ du bateau, mais direction Dunkerque pour réparation.

16.11.11 Heureusement notre camion a été embarqué, aussi nous pouvons aller récupérer nos documents et prendre l’avion pour l’Argentine.

18.11.11 Après 13H de vol, arrivée à Buenos Aires. Il fait très chaud, 30° et il faut retarder les montres de 4 heures.

1€ = 5,50  ARS - pesos argentins

Pour aller à BA il faut prendre un bus de la compagnie Léon Tienda ou une remise (genre de taxis mais moins cher)

Pour attendre notre véhicule, nous allons à San Fernando à 45’ en train de BA. Nous logeons à casa continental où nous louons une chambre avec salle de bain privée et cuisine collective. L’ambiance est sympa car nous faisons connaissance avec de jeunes argentins locataires.

lancha sur le delta

29.11.11 : Nous allons à Tigre pour faire une promenade en lancha (vedette en bois) sur le delta, avec arrêt sur l’ile Tree Bocas où nous faisons une petite rando.

Notre véhicule aurait dû arriver début décembre mais nous apprenons que le bateau le Grande Argentina de viendra pas à BA mais débarquera tous les véhicules à Rio, ainsi que les passagers du bateau. Je ne sais pas combien de temps l’attente de notre véhicule va durer. Je m’inscris à l’Alliance française pour prendre des cours d’espagnol avec d’autres touristes.

Grâce à internet nous rencontrons des touristes français et des personnes qui voyageaient sur le Grande Argentina. Ils attendent aussi leur véhicule, mais tous leurs frais sont payés par Grimaldi.

On va tous manger au resto Bambou. Un self service où on paie la nourriture au poids et on peut aussi manger à volonté sur place, pour 35 pesos + la boisson. Il y a beaucoup de choix et c’est bon.

             PLACE DES NATIONS UNIES                               BUENOS AIRES LE DIMANCHE

place des nations unies

BA le dimanche

marche san telmomarche san telmo  

 

 

 

 

musique à san telmo

 

 

19.12.11 : visite de BA en bus 70 pesos 3H. Le dimanche, BA est une ville déserte mais le quartier San Telmo est très animé avec son immense marché. Spectacle de rues, artisanat, bijoux antiquités, où les vendeurs viennent de Bolivie, Pérou.

place san maritin

PLACE SAN MARTIN

Visite de la Cathédrale : 2 militaires montent la garde sur la tombe de José de San Martin. Héro Argentin et libérateur de l’Argentine et du Chili

28.12.11 : comme presque tous les jours, nous passons dans les bureaux de  Grimaldi pour avoir des nouvelles du bateau. Enfin, bonne nouvelle, le bateau est arrivé au port et demain nous pourrons commencer les démarches pour l’importation de notre véhicule.

29.12.11 : Avec d’autres personnes dans notre cas, nous passons la journée à faire la queue, à courir dans d’autres bureaux, mais le soir, les formalités ne sont pas encore terminées.

30.12.11 : avec notre dossier, nous allons régler les frais de port et on nous donne le document pour l’importation du véhicule, autorisation pour 8 mois. L’après midi, nous pouvons enfin prendre possession de notre camion qui malgré le retard d’un mois et l’attente à Rio, n’a subi aucun dommage.

31.12.11 nous passons notre première nuit sur le parking Buquebus

02.01.12 : Nous sommes enfin prêts pour quitter BA, notre voyage peut commencer.

4.01.12 : Après Bahia Blanca contrôle sanitaire. Inspection des placards et du frigo : aucun produit d’origine animal ou végétal n’est autorisé.

En plus il faut payer 27 pesos pour la désinfection.

6.01.12 : Laguna Salada : camping agréable au bord du lac. On paie 70 pesos  mais on peut rester aussi longtemps que l’on veut. 

falaises el condor

perroquets

07.01.12 : El condor : falaises où nichent des milliers de Perroquets.

08.01.12 : On continue sur la piste pour aller voir les lions de mer à Punta Bermaja. Malheureusement la loberia est fermée et nous n’arrivons pas à savoir pourquoi.

Le soir bivouac sur la plage la Conchilla. Le matin nous voyons un banc de dauphins

Entre San Antonio et las grutas, nouveau contrôle sanitaire.

Sierra Grande : à partir d’ici les carburants sont moins chers ; GO : 3,72 pesos au lieu de 4,17 à BA. Mais un routier nous conseille de faire les pleins car il peut arriver que, plus bas, des pompes soient à sec.


Lien permanent
Publié à 19:13, le 2/02/2013 dans Argentine, Argentine
Mots clefs : buenos airesperroquetsmusiciens


PARCS NATIONAUX

 

PENINSULE DE VALDES : entrée 70 pesos pp

squelette baleine franche

10.01.12 La visite au Centre des visiteurs est très intéressante et on peut voir le squelette d’une baleine franche.

Inscrite au patrimoine de l’humanité Valdès est une des plus belles réserves naturelles où l’on peut voir une  grande variété d’animaux, toute l’année

lions de mer à valdes

Les baleines : de juillet à novembre

Les orques : septembre et octobre

Eléphants de mer : de septembre à octobre à Punta Norte et Punta Cantor

Les lions de mer : toute l’année à Punta Norte

Les pingouins ou manchots de Magellan : toute l’année à punta Cantor

un mâle fier de son harem et sa progeniture

Un mâle fier de son harem et de sa progéniture

un tatou

         un tatou pas farouche qui se promène sur le parking.

troupeau de guanacos

12.01.12 - 13.01.12 la route entre Comodoro Rivadavia et Caleta Olivia est monotone.

parfois un troupeau de guanaco, un lac salé, champs avec forage

voilier Nao Victoria  puits de forage

Av Puerto San Julian, circuit côtier, plage, arrêt sur la falaise au pied du phare pour y passer la nuit.

Musée Nao Victoria dans le voilier reconstitué de Ferdinand de Magellan

 

PARC NATIONAL MONTELEON

15.01.12 L’entrée est gratuite, mais il faut se faire enregistrer avant l’entrée du parc, à l’estancia Montéléon, à 6 km.

Interdiction de bivouaquer, interdiction de circuler quand il pleut.

Interdiction de  ramasser des coquillages car ils sont toxiques

Camping : 80 pesos la nuit.  De beaux sanitaires mais pas d’eau.

parc national montéléon

 

colonie de pingouins

 

petits et leur mère

Petite randonnée pour aller voir la colonie de Pingouins ou manchots de Magellan, composée de 75000 couples et de leurs petits.

lion de mer

On peut voir aussi des lions de mer, des guanacos et des oiseaux de mer

anémones de mer

16.01.12 : Il fait froid, mais des gens se baignent quand même. on préfère se promener sur la plage et dans l'eau nous voyons des anémones de mer

Nous quittons le parc, direction Rio Gallego

On ne trouve pas de camping on s’installe au bord de l’étang à côté de la station Petrobras ; lessive en face à la laverie de carrefour.

Nuit bruyante à cause de la circulation.

lago azul

A 60 km, Lago Azul. Lac de volcan, au fond d’un cratère.  Vent.

Nous bivouaquons sur le parking où nous rencontrons 2 français avec qui nous passons la soirée  Nuit calme mais ventée

20.01.12 : le matin on reprend la route, direction le Chili.

 

 


Lien permanent
Publié à 05:18, le 30/01/2013 dans Argentine, Argentine
Mots clefs :


PARC NATIONAL LOS GLACIARES

Ce parc composé du  glacier Périto Moreno et le Fitz Roy fut crée en 1937 afin de protéger l’un des plus extraordinaires et fascinants paysages d’Argentine. Il est inscrit au patrimoine mondial depuis 1981.

28.02.12 EL Calafate ville très touristique, passage obligé pour aller au parc du glacier Périto Moreno et le lac argentino

Visite de la casa verde, petite maison de la nature, au bord de la laguna Minez, où on peut voir flamants roses, oies et autres oiseaux.

29.02.12  - 1.03.12 camping – wifi

2.03.12 En fin d’après midi, on est à l’entrée du parc du glacier, on espérait pouvoir passer la nuit, sur le parking, mais on nous apprend que ce n’est plus possible et qu’on ne peut y rester que la journée. Pourtant il paraît que certains réussissent quand même à y passer la nuit. Alors ½ tour et bivouac à 3 km, sur la piste de lago roca.

 

glacier perito moreno

 

 

3.03.12 Glacier Perito Moreno

Heures d’ouverture de 7 H à 20 H, entrée 100p

1 km à pied ou avec la navette pour aller sur les passerelles pour voir le glacier que l’on peut aussi voir depuis un bateau. Le glacier se fissure, il craque puis d’énormes blocs de glace tombent dans un grand fracas.

 

glacier perito moreno

 

 

glacier perito moreno

 

Le glacier long de 5 km, haut de 170 m dont 60 au dessus de l’eau, avance de 2 m par jour et empêche le braco rico de couler. La rivière doit  se creuser un passage pour pouvoir s’écouler. 

 

glacier perito moreno

 

 Des tours opérateurs organisent des treks d’une ou 5 heures sur le glacier

Vers midi pluie, on retourne sur le parking avec la navette pour manger au chaud dans le camion et attendre le beau temps. Vers 15H il pleut toujours, mais on ne peut résister à l’envie de retourner voir le spectacle du glacier. Il y a toujours autant de monde et il y en a qui arrive encore. Même sous la pluie, le spectacle est fascinant. On se demande pourquoi il y a tant de caméramans qui filment le glacier.  En fait, ils attendent l’effondrement de la voute qui est prévue pour aujourd’hui ou demain. Personne n’aura la chance de voir la voir s’effondrer. Cet événement exceptionnel qui est arrivé pour la dernière fois en 2008, ne se produira que la nuit suivante.

 

renard

 

 

4.03.12 parc au bord du lago roca, camping gratuit sans eau ni sanitaires. Alors qu’on se promène, on tombe nez à nez avec un renard, qui nous regarde et va tranquillement s’allonger.

 

glacier perito moreno

 

lago argentino

 

6.03.12 pluie, vers 11H il fait beau. On part faire la rando aux Los Cristales à 1286 m d’altitude. La montée devient vite raide. Alors qu’on est en train de manger, on voit passer un randonneur. On repart, c’est de + en + difficile.  On se demande si on va y arriver. On croise le randonneur qui redescend heureux de ce qu’il vient de voir. Il crie : beautiful ! beautiful ! Ça nous donne le courage de continuer. On arrive au sommet, quel panorama ! on aperçoit le Torre del Paine, le glacier Périto Moreno, le lac Argentino. Mais déjà les nuages, le vent, il fait froid, on boit du maté avant de redescendre nous aussi heureux de ce qu’on vient de voir.

renard      panneau

 

Le soir visite de 2 renards. 

7.03.12 Soleil et  comme l'indique le panneau, beaucoup de vent. T° 15°. Nous quittons ce bel endroit tranquille pour retourner à El Calafate. Courses à l’Anonima au nord de la ville, + grand et  propre que celui du centre ville.

Sur la route pour El Chalten, bivouac avant le pont qui franchit le rio Bote, au bord de la rivière. Un cycliste vient planter sa tente à côte de nous.

 

en route pour le fitz roy

8.03.12 Il fait très beau. La température remonte, 20°, nous longeons le lac viedma, au loin les sommets enneigés du Fitz Roy.  Nous prenons 2 autostoppeurs. 1 français et 1 allemand venu faire son service militaire civil comme animateur, en argentine.

el chalten     fitz roy

 

 

 

 

 

 

 

El chalten centre des visiteurs du parc national los glaciares.

Bivouac sur leur parking + plein d’eau. Grand choix de randonnées, encore un paradis pour les trekkeurs. Plusieurs campings, restaurants, petites épiceries

 

lever de soleil sur le fitz roy

9.03.12 lever de soleil sur le Fitz Roy

 

laguna torre

9H15 départ pour la randonnée Laguna Torre. 24 km 6 heures. En redescendant on croise les autostoppeurs qui vont camper au laguna torre.

 

poubelle à el chalten

 

10.03.12 Rando aux miradors Condor et aguila.  5 km, 1h. Au retour on croise des français qui voyagent en vélo, Ils arrivent du Chili et vont jusqu’à Ushuaia. Ils nous apprennent qu’il y a des grèves et des blocages au Chili et plus de carburants.

 
11.03.12 pluie, tellement de brouillard, qu’on ne voit plus rien autour de nous. Quand le beau temps revient, on part faire la  rando jusqu’à la cascade Chorillo del salto.

 

12.03.12 nous quittons El Chalten sous la pluie. Nous avons quand même eu la chance de voir ce panorama magnifique alors qu’il arrive que brouillard et pluie durent toute une semaine.

 

 

Ruta 40 après Tres lagos la route  n’est pas goudronnée et bloquée par la boue après 4 jours de pluie. Bivouac à l’ancienne station.

 

13.03.12 ce matin il ne pleut plus, mais le car qui fait le trajet d' El Calafate à la ville de Périto Moreno par la route 40 habituellement, va passer par la 288. On décide de faire pareil. Après 140 km sur une route en ripio, la ruta 27 est goudronnée. On arrive à Gobernador Gregores.

Bivouac au bord de la rivière.

14.03.12 Impossible d’acheter pour plus de 400 pesos de carburant par jour, soit 107 L de GO. On retrouve la ruta 40, avec tronçons goudronnés, de ripio ou de boue.

    

 

 

 

 

 

 

 

 

cuevas de los manos     peinture rupestes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15.03.12 A Bajo Caracoles on prend la piste qui mène à Cuevas de los manos.

 

Entrée 50p, visite guidée en espagnol et en anglais toutes les heures, port du casque obligatoire.

La grotte des mains dont les parois sont recouvertes d’impressions de mains et de peintures rupestres représentant des guanacos et des scènes de chasse réalisées il y a plus de 10000 ans, dans un cadre magnifique.

La route qui mène à Périto Moreno est belle et goudronnée, mais il y a pénurie de carburants dans cette région. Des pompes sont à sec, d’autres, la vente est limitée et le litre coûte plus cher qu’ailleurs

 

16.03.12 Périto Moreno : camping municipal laguna de los cisnes 70 p

Salon Iturioz petit café sympa avec la wifi.

Au camping une famille qui voyage en vélo, monte sa tente, puis arrive un camion Dragoman. Tout le monde parle de ce qui se passe au Chili, manifestations, blocages de routes, plus de carburants et se demande s’il faut y aller ou pas.

Dragoman est une agence anglaise qui organise des voyages en camion, à travers le monde, d'une durée de 2 semaines à 6 mois, pour une vingtaine de personnes. Nous en avons déjà rencontré en Afrique, en Asie.

 

 

18.03.12 : nous longeons le lac Buenos Aires et arrivons à los Antiguos à la frontière chilienne. Nous n’avons pas encore pris notre décision. Renseignements pris au guichet des cars et à l’office du tourisme, on est rassurés. La frontière est ouverte et le conflit est terminé. Encore un fois nous quittons l’Argentine.

 


Lien permanent
Publié à 09:47, le 3/01/2013 dans Argentine, Argentine
Mots clefs : lacmontagneglaciergrotte


TERRE DE FEU

UA-71352788-1

Les formalités pour sortir d’argentine et entrer au chili se passent dans le même bâtiment.

Les gens doivent passer leurs bagages  au scanner. Un contrôleur monte dans le camping car, et regarde dans le  frigo et les placards  pour rechercher tous produits d’origine animale, végétale et le miel,  interdits d’importation. Des touristes nous ont dit qu’ils avaient dû faire cuire la viande qu’ils avaient dans le congélateur pour ne pas avoir à la jeter.

terre de feu

 

Après 57 km, nous prenons le ferry, à Punta Delgada pour traverser le détroit de Magellan. On peut payer en pesos chiliens ou argentins. 150 ARS pour une voiture, 412 ARS pour un camping car. Nous sommes en Terre de feu, île partagée entre L’Argentine et le Chili

Avant San Sébastien, bivouac au bord d’un plan d’eau avec des flamands roses, des guanacos et toujours beaucoup de vent.

 

21.01.12 : A  9H, déjà beaucoup de monde à la frontière du Chili. Il faut faire la queue, dehors, en plein courant d’air. Discussion avec des argentins qui reviennent d’Ushuaia. Ils nous disent que tous les hôtels étaient complets et que leur rêve c’est d’aller à Lourdes.

ARGENTINE

15 km plus loin Frontière Argentine. Nous repartons avec une autorisation de 90 jours pour nous et 8 mois pour le véhicule.

Rio grande, le camping du club nautique est fermé, nous allons à la station YPF pour la nuit.

22.01.12 Tolhun : grande panaderia avec wifi

camping à tolhun camping à tolhun

 

 

 

 

 

 

 

                  

                    décor de brocante                                                                  coin cuisine et internet

Camping au bord du lac Fagnano. Wifi. On est en été mais il fait 15° et il y a beaucoup de vent

En hiver la température descend jusqu’à -20°.

terre de feu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24.01.12 Nous reprenons la route pour Ushuaia dans un décor de montagnes recouvertes de forêts dont les arbres sont recouverts de guirlandes de lichen 

 

USHUAIA :

Distances : 3200 km de Buenos Aires

                     120 km du Cap Horn

                      800 km de l’antarctique

bateaux de croisières

Départ de croisières en Antarctique, les iles Malouines et Georgia

Départ de promenades  de 2 ou 3H en bateau pour voir des lions de mer et des pingouins

Nombreuses activités comme le kayak, la plongée sous-marine.

Nuit sur le parking du télésiège

25.01.12 : Ce matin il fait froid, nous montons jusqu’au pied du glacier, mais pour l’escalader, il faut prévoir les équipements adaptés et parfois un guide. Le glacier a bien fondu, mais nous avons un beau panorama sur la ville. 

Bivouac sur le parking du port.

coucher de soleil

Coucher de soleil  à 21H 

Nous allons au camping La pista del andino. Tarif 80 pesos la nuit. Ca fait longtemps que nous n’avions pas vu autant de voyageurs. On retrouve une italienne que nous avions rencontrée au Malawi en 2005 et qui voyage seule depuis plusieurs années. Ca fait un an que Guiliana est en Amérique du sud. Elle revient d’une croisière dans l’Antarctique et les iles Géorgie, elle dit n’avoir rien vu d’aussi beau et qu’il fait jour jusqu’à minuit.

Le temps change très vite. On peut passer du grand soleil et la chaleur, à la pluie, au vent et au froid en moins d’une heure.

27.01.12 : ce matin, 23° soleil, nous allons nous installer sur le camping municipal avant le parc national, à coté du terrain de golf ; c’est gratuit il y a des toilettes mais pas d’eau. Il faut éviter d’y aller les weekends car trop bruyants. En se garant près du golf, on arrive à avoir la wifi.

28.01.12  AM rando, on rentre juste avant l’orage. Guiliana vient s’installer à côté de nous. Nous passons une bonne soirée.

29.01.12 Cette nuit pluie, 14° à l’intérieur et l’extérieur.  On est dimanche, les gens préparent de grand barbecue. Nous sommes étonnés de la quantité de viande que les gens peuvent manger. L’AM rando, des enfants jouent dans la rivière malgré le froid. Il y a beaucoup de monde à la gare pour prendre le petit train.

30.01.12 Parc National de Tierra del Fuego ; entrée 85 pesos. Campings gratuits avec les toilettes, un payant avec les sanitaires, des chemins de randonnée et un hôtel restaurant. Comme les nombreux touristes, nous allons jusqu’à la fin de la ruta 3, la fin de l’Amérique du sud, face à l’océan atlantique et Pacifique.

lapin

Nous bivouaquons sur le camping au bord de la rivière en compagnie des lapins  et le matin nous voyons un renard.

Pendant la randonnée, nous  allons visiter le musée sur la tribu des yamanas, premiers habitants de la terre de feu qui vivaient nus malgré le froid, mais se réchauffer avec le feu, d’où, le nom de la terre de feu. Au moment de la découverte de la terre de feu, en 1890, ils étaient 3000 ; puis 1000 en 1900 et 100 en 1910

les yamanas

1.02.12 T° 11, pluie,

Le soir, pluie, brouillard, le matin tout est dégagé et on peut voir les montagnes recouvertes de neige.

Nous venons de passer 2 nuits et 3 jours dans le parc, car à l’entrée on nous avait dit qu’on ne pouvait pas rester plus longtemps, mais à la sortie, aucun contrôle.

Nuit bruyante sur le parking en ville, en bord de mer.

2.02.12 : visite de la ville. Rien de bien intéressant, à part quelques musées, mais beaucoup de magasins de souvenirs, de vêtements.

Après le repas au resto, et les courses, nous quittons Ushuaia et prenons et prenons la route qui longe le canal de Beagle. Bivouac sur le parking en bout de piste.

mammifères marins

3.02.12 Nous venons d’atteindre la 1ère partie du voyage, Ushuaia. Avant de remonter, nous faisons un détour à l’est, à l’estancia Haberton à 85 km d’Ushuaia. Entrée 45 pesos. L’estancia n’est plus en activité mais est ouverte aux touristes. La visite guidée retrace la vie de Thomas Bridges et de la ferme dans les années 1850/1900. On peut  visiter le musée sur les mammifères marins, et faire la promenade en bateau pour voir les pingouins. Il y a aussi un restaurant, des chambres.

Nous rencontrons un couple de français qui est arrivé à Ushuaia en avion et à Haberton en bateau.

voilier

Des touristes hollandais racontent qu’ils viennent de faire une superbe croisière en antarctique à bord du beau voilier ancré dans le port.

Pour continuer après l’estancia il faut faire la demande d’un permis. Il est gratuit, et permet de camper au bord de l’étang de beagle. Le cadre est joli, tranquille, mais pas de sanitaire, ni d’eau.

4.02.12 : froid 7°, vent, repos, le vent se calme, il fait beau, promenade sur la plage mais à part les oies, on ne voit pas d’autres animaux.

5.02.12 nous reprenons la route avec le soleil, mais le temps s’assombrit et il pleut. Petit détour au Port Almaza pour acheter une araignée de mer et du poisson, mais tout semble fermé, peut être qu’il est trop tôt. Nous continuons sur le paso Garibaldi, mais nous ne voyons pas grand chose au mirador, il y a trop de brouillard. Retour au bord du lac Fagnano.

6.02.12 Camping Hain.  Il y a tellement de vent qu’on se croirait en bord de mer à cause des vagues.

7.02.12  grand soleil et toujours du vent. Nous nous arrêtons à la panaderia de Tolhuin pour la wifi, il y a aussi du très bon pain, de la pâtisserie, du chocolat et un resto.

Pleins d’eau et GO à la station YPF

Alors que nous arrivons à Rio Grande, nous sommes surpris par une tempête de neige, la grêle et le froid. Mais ça ne dure pas longtemps. Après les courses, nous prenons la direction du Chili.

 

 

 


Lien permanent
Publié à 02:18, le 3/01/2013 dans Argentine, Argentine
Mots clefs :


REGION DES LACS ET DES VOLCANS

Gobernador Costa plein de GO

28.03.12 Esquel : petite ville avec office de tourisme, supermarchés, station.

Gaz  possible de faire remplir des bouteilles de gaz  européennes avec un adaptateur. Comme dans beaucoup de petites villes en argentine,  les magasins sont fermés de 14H à 16H. T° 25°

Parc los Alerces à 50 km, entrée 50 pesos

Ce parc fut créé en 1937 afin de protéger le cyprès de Patagonie du nom d’Alerce. Trop exploité, menacé d’extinction, il  pousse moins d’un millimètre par an.

parc alerces

 

Avec ses forêts, ses rivières, ses lacs entourés de montagnes, ses campings gratuits ou payants avec sanitaires, c’est un parc où on peut vivre en pleine nature, faire de belles randonnées et des promenades en bateau. 

On prend la piste qui mène à Quebrada del leon où il y a un camping au bord d’un lac. On retrouve Ana et son mari, un couple allemand que nous avons déjà rencontré à plusieurs reprises. Elle est médecin, lui est  ingénieur électricien et ils viennent de finir leurs études.

 

glacier

 

30.03.12 À côté de nous il y a une tente. C’est julien, un français qui voyage en stop en Amérique du sud tout en travaillant, depuis plusieurs années. Ensemble on va faire la rando au lac Menendez d’où l'on peut voir le glacier.

Puerto Canéro  très joli camping au bord du lac Rivadavia.

31.03.13 On rencontre encore un français qui voyage en vélo et nous dit que l’eau du lac est tellement pure, qu’on peut la boire.

 

1.04.12  Après 4 jours passés dans cet endroit super, nous quittons le parc direction  El Bolson

El Bolson marché artisanal le dimanche. Dernières stations où on trouve le GO au prix de Patagonie, c’est à dire qu’à partir d’ici, le GO coûte plus cher.

2.04.12 On longe le lac Gutierrez, mais on ne peut pas s’y arrêter à cause des barrières. Puis le lac Nahuel Huapi, on arrive à Bariloche.

Bivouac sur le parking du terminus des bus.

3.04.12 camping Petunia situé à 13 Km du centre ville,  au bord du lac, avec  wifi,  machine à laver le linge, et supermarchés,  arrêt de bus à proximité.

Dans le camping le camion d’un tour opérateur Tucan travel, transportant une trentaine de personnes en Amérique du sud. Il organise aussi des voyages  à travers le monde .le chauffeur est sympa, il nous donne une liste de garages et de magasins de fournitures pour camions en AMS.

 

sculpture à la tronçonneuse

 sculpture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6.04.12 On prend le bus pour Bariloche. On se croirait en Allemagne ou en suisse avec ces constructions, ces boutiques de chocolat, ces vitrines de coucous suisses et à quelques km, son immense domaine skiable sur les contreforts de la cordillère des Andes . En plus c’est le week end de Pâques, aussi des pâtissiers ont fabriqué le plus gros œuf en chocolat du monde qu’on peut voir sur la place. Un peu plus loin, c’est le concours de sculpture à la tronçonneuse.

A la cathédrale, des gens se préparent pour mimer le chemin de croix. De retour au camping, nous passons une belle soirée avec Rat et Loup, un couple de voyageurs belges en camping car.

8.04.12 nous continuons notre tour des lacs avec le super circuit Chico au bord du lago Moreno.

 

panarama

 

Rando au Cerro Campariano. ¾ d’heure de montée un peu raide qu’on peut faire aussi en téléphérique. A 1092 m encore un panorama exceptionnel à 360°, si le beau temps est au rendez vous.

 

colonie suisse

 

 

Colonie suisse petit village avec de belles maisons en bois, ses restaurants où on peut manger des plats suisses, tels que fondue et raclette.

Retour au bord du lac et  super bivouac sur le parking du point de vue.

9.04.12 Parc Llao LLao, rando jusqu’à villa Taeul. Bivouac dans le parc, sur le parking en face du centre d’information

 

 

 

parc llao llao

 

10.04.12 Puerto Panuelo : départ de bateaux, pour une promenade de 5 heures, 220 pesos + 60 entrée du parc. Trop cher et trop de brouillard. Fin du circuit Chico. Vraiment superbe. On repasse à Bariloche où on peut voir le résultat du concours de la sculpture à la tronçonneuse. Nous continuons notre tour du lac Nahuel huapi, bivouac avant Puerto Manzano sur un parking en bord de route.

11.04.12 Villa Agostina. Camping libre à 15 km de la ville sur la route des 7 lacs.

12.04.12 nous reprenons la route qui mène au Chili. Tout est recouvert de cendre à cause du volcan Puyehue situé au Chili  qui est entré en éruption il y a quelques mois.  A ce moment là, toute la région était dans le brouillard, avec une forte odeur de soufre.  3500 personnes furent évacuées et la frontière Gardenal Samore fermée.

 


Lien permanent
Publié à 01:27, le 3/01/2013 dans Argentine, Argentine
Mots clefs : lacsculpture


<- Page précédente :: Page suivante ->

Qui suis-je ?


Après l'Afrique, l'Asie et l'Australie, notre envie de voyager est toujours là et nous avons bien l'intention de partir à la découverte de ces beaux pays d'Amérique. Après le débarquement à Buenos aires, avec notre maison roulante nous avons découvert tous les pays d'Amérique du sud, puis ceux d'Amérique Centrale. Maintenant nous sommes en Amérique du Nord. Nous ne connaissons toujours pas notre itinéraire ni le temps que cela prendra. Mais nous savons qu'il y a encore tant à voir, à découvrir et apprendre.

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Juillet 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Rubriques

Acadie
Argentine
Belize
Bolivie
Bresil
British Columbia Yukon NW Territories
Canada
Chili
Colombie
Costa Rica
Cuba
Equateur
Etat de Californie
Etat de l Alaska
Etat de l Arizona
Etat de l Ohio
Etat de l Oregon
Etat de la Louisiane
Etat de washington
Etat du Nevada
Etat du Nouveau Mexique
Etats du Tennessee et Mississipi
Etats du Wyoming du Colorado
Etats Unis
guatemala
Guyana
Guyane française
Honduras
Ile de Paques
Itineraire AM du sud
itineraire AM du sud et centrale
Kentucky
Labrador
Les iles Galapagos
Mexique
New Brunswick
Nicaragua
Nouvelle Ecosse
Panama
Perou
Province de l Alberta Canada
Province de l Ontario
Province du Quebec
Saskatchewan Manitoba
Suriname
Terre Neuve
Uruguay
Venezuela
Villes de l Est


Newsletter

Saisissez votre adresse email